Séance de travail entre le Ministre des Finances et le Directeur Général de la BAD chargé de l’Afrique Centrale

0018Le Ministre des Finances Henri YAV MULANG associe d’autres membres du Gouvernement aux échanges avec le Directeur Général de Banque Africaine de Développement région Afrique Centrale, Ousmane DORE, sur la coopération entre la RDC et l’institution panafricaine.

Le Ministre des Finances Henri YAV MULANG a tenu ce vendredi une séance de travail avec le Directeur général de la Banque Africaine de Développement Région Afrique Centrale Ousmane DORE en séjour à Kinshasa depuis le 10 Juin dernier. Cette séance de travail à laquelle étaient associés d’autres membres du gouvernement, a porté sur les synergies à développer avec d’autres partenaires en vue de renforcer les interventions de la BAD dans différents secteurs de la vie nationale.

En sa qualité de gouverneur pays des institutions financières internationales, le Ministre des Finances a associé à ces travaux ses collègues membres du gouvernement notamment le ministre d’état au Budget Pierre KANGUDIA, le Ministre d’état à l’Economie Joseph KAPIKA, le ministre d’état au Plan Modeste BAHATI et celui à l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale Lambert MATUKU. Etait aussi présent, le Vice-ministre des Finances Jean François MUKUNA.

Dans son allocution, le Ministre des Finances a rappelé que la Banque Africaine de Développement est parmi les principaux bailleurs des fonds multilatéraux qui accompagnent la RDC dans le financement de son développement.

« A ce jour, la coopération entre la BAD et notre pays peut être qualifiée de fructueuse au regard tant de la diversité des secteurs couverts par ses interventions et qui vont des infrastructures, en passant par l’agriculture, l’éducation, la santé, la promotion du secteur privé jusqu’à la gouvernance institutionnelle, que de l’importance même du portefeuille qui comprend à ce jour 33 opérations d’un encours de 1, 33 milliards de dollars » a indiqué Henri YAV MULANG.

La séance de travail aura été d’une heure et a permis à tous les membres du gouvernement présents de dévoiler les politiques sectorielles de leurs ministères ainsi que les projets y relevant.

A l’issue des travaux Ousmane DORE, Directeur général de la BAD pour la région d’Afrique Centrale, s’est félicité de l’engagement pris de commun accord pour renforcer la coopération entre la RDC et l’institution panafricaine.

Il a ajouté que particulièrement pour la RDC, la priorité pour la BAD sera de s’investir dans le secteur de l’énergie. Cet engagement a-t-il conclu, s’inscrit dans les 5 priorités de son institution pour l’Afrique ; notamment : Nourrir l’Afrique – Eclairer l’Afrique – Industrialiser l’Afrique – Intégrer l’Afrique et améliorer les conditions de vie des Africains.

Bien avant, le Ministre des Finances avait rappelé que c’est bien de l’importance de la contribution de la BAD au financement des projets de développement de la RDC, qu’il a été question lorsqu’il a reçu  l’hôte du pays, en audience en son cabinet de travail le mercredi 14 Juin dernier et qu’il a, juste après, accompagné rencontrer le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Au cours de son entretien avec Ousmane DORE, le Ministre des Finances Henri YAV MULANG avait notamment démontré et mis en avant la position géographique stratégique de la RDC, entouré de 9 pays voisins et appelé à devenir la locomotive au niveau de la région, sans oublié son appartenance à plusieurs organisations économiques sous-régionales et régionales.