RDC/Coopération : Le FMI s’engage à financer le programme triennal

WhatsApp Image 2021-05-03 at 10.35.16

WhatsApp Image 2021-05-03 at 10.35.16C’est pour matérialiser le réchauffement des relations avec la Communauté financière internationale que le Fonds Monétaire International (FMI)  s’est engagé à soutenir le Gouvernement de la République piloté par le Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge, à travers le financement du programme triennal. 

Raison pour laquelle le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi s’est entretenu, ce lundi 03 mai 2021 dans son cabinet de travail avec le Représentant Résident  du FMI en RDC, Gabriel Leost.

Cette institution Bretton woods est prête à conclure un  programme de financement au bénéfice de la République Démocratique du Congo, a indiqué son Représentant Résident, avant d’ajouter qu’il faudra y travailler avec la partie congolaise. Car en effet, les discussions ont été relancées après qu’elles aient été gelées depuis 2020, à cause de la pandémie du Covid-19.

« On devait échanger en vue de se mettre d’accord sur un calendrier de discussions à venir pour un programme formel avec le FMI.  Il y a un certain nombre d’actions à mettre en œuvre et il y a des préalables. Il faudra que des deux côtés, les choses avancent rapidement, ce qui nous permettra de présenter ce dossier .Le montant global sera discuté et décidé avec les équipes du FMI. Ce sont des décaissements par tranche tous les six mois, mais c’est qui est sûr ce sont des montants significatifs », a ajouté Gabriel Leost.

Rappelons qu’il s’agit d’un programme de trois ans avec des décaissements de six mois. Le FMI avait approuvé l’année dernière un décaissement de 363,27 millions de dollars au titre de la facilité de crédit rapide (FCR) pour aider la République démocratique du Congo (RDC) à satisfaire les besoins de financement de la balance des paiements qui découlent de la pandémie de COVID-19.

Depuis la reprise de la coopération au dernier trimestre 2019 avec le FMI, la RDC a bénéficié en décembre 2019 d’une facilité de crédit rapide de 368 millions USD et en avril 2020 d’un autre appui de 363 millions USD au titre de la facilité de crédit rapide (FCR), non sans compter les 20 millions USD d’allègement de la dette congolaise accordée par le FMI au courant du même mois d’avril 2020.

C’est en avril 2019, par son passage au siège du FMI à Washinton, que le président de la République, Félix Tshisekedi, a rechauffé les relations avec cette institution de Bretton Woods.

 

B.M