Le projet de loi portant reddition des comptes 2019 déposé à l’Assemblée nationale

WhatsApp Image 2020-11-02 at 9.56.15 PM

WhatsApp Image 2020-11-02 at 9.56.15 PMLe Ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a déposé, le lundi 2 novembre 2020, au Bureau de l’Assemblée nationale, représenté par la présidente Jeannine Mabunda, le projet de loi portant reddition des comptes de l’exercice 2019. Par cet acte, le Ministre des Finances s’est plié aux prescrits de l’article 87 de la loi relative aux finances publiques qui conditionne l’examen du projet de loi des finances de l’année suivante au vote préalable de la loi de reddition des comptes de l’exercice initialement clos.
Cette session parlementaire étant budgétaire, ce geste entre dans le cadre de la redevabilité du Gouvernement vis-à-vis de la représentation nationale. Il intervient après la présentation du projet de loi des finances rectificative 2020 et le dépôt du projet de budget 2021 par le Premier Ministre.
Le projet de loi de reddition des comptes de l’exercice 2019 se décline sur deux 2 axes, dont le niveau de mobilisation des recettes et le niveau de dépenses engagées, comparativement aux prévisions.
L’on retiendra qu’en 2019, sur les prévisions budgétaires équilibrées de 9.604,890 milliards CDF (soit 5,7 milliards de dollars americains), le Gouvernement a pu mobiliser 7.008,2 milliards CDF (4,184 milliards USD) des recettes en même temps qu’il a engagé des dépenses de 7.573 milliards CDF (4,521 milliards USD), selon les chiffres provisoires arrêtés au 20 décembre 2019.

Le Ministre des Finances avait à ses côtés le Ministre près le Parlement Deo Nkusu et le Vice Ministre des Finances Junior Mata.

 
B.M