Le Ministère des Finances et Citi Bank s’accordent pour ouvrir la RDC aux marchés financiers internationaux

WhatsApp Image 2020-08-03 at 9.22.14 AM

WhatsApp Image 2020-08-03 at 9.22.14 AMEntre la RD Congo et la Citi Bank, les rapports sont au beau fixe. La banque américaine, restée fidèle à la RDC, est en phase pour la bonne santé socioéconomique et financière du pays. C’est dans ce contexte que les deux parties, respectivement représentée par le Ministre des Finances, Sele Yalaghuli, et le Directeur Général de Citi Bank, Willy Mulamba, ont signé, le lundi 03 août 2020, sur instruction du Président de la République, un contrat d’intérêt général.

 

En effet, ce contrat donne mandat à la Citi Bank à aider la RD Congo sur deux aspects, à savoir « améliorer sa notation, car si la notation du pays n’est pas pertinente, performante ça limite l’accès du pays à des marchés financiers internationaux ; puis aider la RD Congo à accéder auprès des investisseurs institutionnels internationaux pour obtenir des financements et faire face au vaste ambitieux programme de développement du pays conformément à la vision du Président de la République », a déclaré Sele Yalaghuli, au terme de cette cérémonie organisée pour la circonstance dans son cabinet de travail.

Pour la RDC, il est impérieux d’explorer d’autres sources de financement. « Les ressources intérieures sont limitées, nous ne pouvons pas non plus seulement compter sur les bailleurs de fonds traditionnels qui sont la Banque mondiale, la Banque africaine de développement. Donc, Il faut également aller vers le marché financier traditionnel. Et c’est l’objet aujourd’hui de ce que Citi Bank va aider le gouvernement congolais à réussir ce pari », a indiqué l’argentier national.

Répondant aux questions de la presse, le Directeur Général de Citi Bank a remercié le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et le Gouvernement congolais pour la confiance exprimée à sa banque. « Nous avons été honoré par la signature de ce contrat. Il est question pour mon groupe d’aider le gouvernement à renforcer ses capacités financières », est-t-il convaincu. Il a invité par conséquent l’argentier national à se mettre en relation avec les institutions financières internationales de façon à aider la RDC, dans une seconde phase, à se reconnecter au système financier international.

S’agissant de premiers effets de ce contrat, le numéro un de Citi Bank en RDC a indiqué qu’il s’agira de mettre en place une feuille de route, accompagnée d’un calendrier bien précis. Le groupe attend déjà le Ministre des Finances, dès la première semaine du mois de septembre prochain, pour des échanges approfondis en vue d’entamer la phase opérationnelle de coopération.

« Aussitôt que le travail commence, c’est en moyen terme qu’on pourra avoir les effets», a rassuré le Directeur Général de Citi Bank.

Preuve de l’engagement personnel du Chef de l’Etat à ce projet, cette cérémonie a connu la participation de son Conseiller spécial en matière d’investissement, Jean-Claude Kabongo.

WhatsApp Image 2020-08-03 at 9.22.15 AM (1)

A noter que la Citi Bank a un grand réseau à travers le monde. Elle opère presque dans tous les pays du monde, notamment en Afrique où la banque a son plus grand réseau, et particulièrement en RD Congo. Après la signature de ce contrat, la Citi promet de mettre à la disposition du Gouvernement congolais une feuille de route pour lui ouvrir la voie aux nombreuses ressources financières sur le plan international. Ce qui va faciliter des investissements dans les secteurs à fort impact social, tels que la santé, l’éducation, les infrastructures, etc.

La Citi Bank est un partenaire institutionnel de la RD Congo. C’est depuis près de 50 ans, soit 1971 qu’elle installée en RD Congo. A ce titre, elle tient à accompagner le pays dans sa marche vers l’amélioration des conditions de vie de la population et sur le chemin du développement.

WhatsApp Image 2020-08-03 at 9.22.15 AM