La Banque mondiale décaisse 1 milliard USD pour renforcer les secteurs de l’éducation et de la santé

EbSVykIWoAERjrS

EbSVykIWoAERjrSLa Banque Mondiale a lié la parole à l’acte en mettant à la disposition de la République démocratique du Congo une enveloppe d’un (1) milliard de dollars américains destinée à appuyer les secteurs de la santé et de l’éducation.

L’acte scellant ce financement de la Banque Mondiale a été signé, le mercredi 24 juin 2020, au bâtiment abritant le Ministère des Finances, par les deux parties, en l’occurrence le Gouvernement, représenté par le Ministre des Finances, Sele Yalaghuli, et le Directeur des opérations de la Banque Mondiale en RDC, Jean-Christophe Carret.

Une fois de plus, la Banque Mondiale consolide ses interventions en RDC en accroissant davantage son portefeuille avec l’approbation de deux nouveaux projets : Projet d’urgence pour l’Equité et le Renforcement du Système Éducatif (PERSE) et Projet de Développement du Système de Santé pour améliorer les résultats de la santé maternelle et infantile (PDSS).

Les secteurs vitaux que sont la santé et l’éducation sont prioritaires pour la Banque Mondiale, a indiqué Jean-Christophe Carret, rappelant que ce financement vient renforcer les liens de coopération entre la République Démocratique du Congo et cette institution de Bretton Woods.

Compartimenté en don et en crédit, ce financement est destiné à lutter contre la maladie à coronavirus et l’épidémie d’Ebola qui a fait résurgence dans la ville de Mbandaka, tout en aidant à l’amélioration de l’accès aux soins de santé aux femmes et aux enfants, et ce grâce à l’enveloppe de 200 millions qui a été allouée au ministère de la santé comme nouvel approvisionnement,  a fait part le Ministre de la Santé, Eteni Longondo, présent à cette cérémonie.  

De son côté, le Ministre d’Etat, Ministtre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Willy Bakonga, également associé à cette signature, s’est réjoui que « la gratuité de l’enseignement, une des grandes réformes du secteur de l’éducation et élément majeur dans le programme du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi, sera appuyé par une enveloppe de 800 millions de dollars américains dans l’objectif d’emmener les enfants congolais à bénéficier d’un enseignement de qualité et de renforcer le système éducatif ».EbSVykTWAAAks0S

Selon l’accord convenu avec la Banque mondiale, 10 grandes provinces sur les 26 que compte la RD Congo sont couvertes par ce financement.

Le Ministre des Finances, Gouverneur pays de la Banque Mondiale, Sele Yalaghuli a invité les bénéficiaires à utiliser ces fonds selon « les règles fiduciaires les plus rigoureuses pour non seulement atteindre les objectifs de développement de ces projets mais aussi pour éviter les dépenses inéligibles qui compromettraient les prochains financements ».

A noter que le Ministre près le Président de la République, André Kabanda, et le Vice-Ministre des Finances, Junior Mata, ont également pris part à cette cérémonie.