Laurent Batumona et Anicet Kuzunda prennent les commandes de la DGDP

IMG_20200617_164416_945

IMG_20200617_164416_945Une page est tournée à la Direction Générale de la Dette Publique (DGDP) avec la prise des fonctions, le mercredi 17 juin 2020, sous la supervision du professeur Vincent NGONGA, directeur de Cabinet du Ministre des Finances, de Laurent BATUMONA en qualité de directeur générale de ce service spécialisé du ministère des Finances.

Dans les milieux des Finances, Laurent BATUMONA n’est pas un illustre inconnu. Après avoir assumé, il y a quelques années, les fonctions de directeur général de la DGI, Laurent BATUMONA retrouve donc les couloirs du ministère des Finances. C’est finalement à la DGDP qu’il devra mettre en œuvre son expertise dans le difficile secteur de la dette publique, tant interne qu’extérieure. A première vue, il en a les compétences pour avoir déjà arpenté les méandres de l’administration fiscale congolaise.

Relayant les recommandations du Ministre des Finances SELE YALAGHULI à la nouvelle équipe dirigeante de la DGDP, le professeur Vincent NGONGA a insisté sur la préservation de la paix sociale, élément majeur, selon lui, dans l’accomplissement de la mission assignée à cet organe conseil du Gouvernement en matière de dette.

« Les ressources humaines doivent aussi être valorisées, car il n’est de richesse que l’homme », a insisté le représentant de l’argentier national. Le professeur Vincent NGONGA a particulièrement fait mention du  « melting pot », la promotion par la méritocratie en considérant le mérite des uns et des autres quelle que soit leur province d’origine.

C’est sur le terrain de la dette extérieure que Laurent BATUMONA devra imprimer sa marque pour lever différents malentendus qui entourent cette question, a rappelé le prof NGONGA. 

« Un échéancier devra être mis en place selon des critères objectifs. Le retard est dû aux impondérables liés à la dette sociale. Le paiement du service de la dette intérieure présente des difficultés, notamment à cause des ressources limitées. C’est pourquoi des discussions sont entamées afin de trouver les voies et moyens de titrisation de cette dette de manière à retirer à l’état cette épine », a-t-il ajouté.

IMG_20200617_164416_864

Dans sa nouvelle casquette de directeur général de la DGDP, Laurent BATUMONA s’est engagé a respecter scrupuleusement les recommandations faites par le Ministre des Finances dans le but de répondre à la mission lui assignée. Dans le mandat lui confié par le président de la République, le directeur général de la DGDP sera secondé par Anicet KUZUNDU, en qualité de directeur général adjoint.

IMG_20200617_164416_865