Validation du Plan de trésorerie et le Plan d’engagement budgétaire pour le deuxième trimestre 2020

IMG-20200427-WA0032

IMG-20200427-WA0032Malgré le contexte difficile de la pandémie de coronavirus, le Gouvernement tient à garantir le contrôle des finances publiques. Sous la direction du Premier Ministre, le professeur Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA, le Gouvernement vient de valider le Plan de trésorerie et le Plan d’engagement budgétaire pour le deuxième trimestre de l’année 2020.

 

 

À cet effet, le Premier Ministre a présidé ce samedi 25 avril 2020 à la Primature une séance de travail avec le VPM du Budget Jean Baudouin MAYO, le Ministre des Finances SELE YALAGHULI et le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo Deogratias MUTOMBO MWANA NYEMBO, annonce un communiqué de la Primature. Il s’est agi, selon le VPM budget Jean BAUDOUIN MAYO, qui s’est confié à la presse, de passer en revue le Plan trésorerie (PTR) ainsi que le Plan d’engagement budgétaire (PEB) du deuxième trimestre de cette année 2020, à la lumière de la nouvelle donne qu’imposent les effets pervers de la pandémie à COVID-19.

Le PTR et le PEB vont permettre à chaque institution, bénéficiaire des ressources du Trésor public, de connaitre la hauteur des ressources leur allouées pour ce deuxième trimestre de l’année 2020.

Ces deux instruments ont été globalement approuvés par le Premier Ministre et seront très bientôt disponibles, après y avoir apporté quelques détails. 

Le Gouvernement déploie en même temps les efforts nécessaires pour maintenir un cadre macroéconomique stable et se veut rassurant. Toujours est-il que le gouvernement note sur les fluctuations du taux de change restent contenues dans les limites acceptables, les salaires des fonctionnaires sont payés dans les délais et vont continuer à l’être en dépit des gros efforts financiers que nécessite la riposte contre le coronavirus en termes d’augmentation de capacité d’accueil des structures hospitalières, la prise en charge des malades, ainsi que le rapatriement et la prise en charge des compatriotes ramenés au pays, etc.

À ce propos, le Gouvernement ILUNKAMBA s’est félicité de la réaction du FMI à la demande lui formulée, en approuvant le décaissement immédiat de 266,5 millions de DTS (environ 363,3 millions de dollars américains) au titre de Facilité de crédit Rapide pour soutenir la RDC face aux effets directs et indirects de la pandémie à COVID-19.