Coopération RDC-BAD : Le Ministre des Finances signe un accord de financement pour la réhabilitation de 622 km de la RN1, entre N’djili-Batshamba

1O1A7921 copy

Signature accord BAD et la RDCLa Banque Africaine de Développement (BAD) vient de débloquer environ 69 millions de dollars américains pour la réhabilitation d’un tronçon de 622 km de la RN 1 (Route Nationale n°1), compris entre N’Djili (Kinshasa) et Batshamba à Tshikapa, dans le Kasaï. C’est le Ministre des Finances, SELE YALAGHULI, et le Représentant-pays de la BAD, KOUASSI AKOUPO Donatien, qui ont scellé, le jeudi 26 septembre 2019 à l’immeuble du gouvernement, cet accord par la signature des documents y relatifs. Tout s’est passé en présence du Vice-Premier Ministre en charge des Infrastructures et Travaux Publics, Willy NGOOPOS SUNZHEL.

Bien avant cette signature, Herman MUTIMA, Directeur Général de l’Office des Routes a fait le point de toutes les négociations engagées avec la BAD. Selon lui, la réhabilitation de cette route va faciliter l’intégration de la RDC, en interconnectant la partie Est à l’Ouest, en passant par les provinces du Centre. « Avec la réhabilitation de cette voie d’intérêt national, les populations pourront se déplacer de  Moanda, au Kongo-central, à Sakanya, dans le Haut-Katanga, et vice versa », a laissé entendre le DG de l’Office des Routes.

Dans la suite du représentant-résident de la BAD en RDC, le Ministre des Finances a fait remarquer que « par la signature de cet accord de prêt, le gouvernement va poser un pas de plus par la résolution de multiples engagements qui avaient été pris par le Président de la République, Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO, pour donner les raisons d’espérer à la population congolaise en désengorgeant le pays ». Il a appelé par conséquent l’Agence d’exécution de ce projet à faire preuve « de dynamisme et de professionnalisme » dans la phase de mise en œuvre.

Avec son portefeuille en RD Congo estimé à 1,45 milliard de Dollars américains, la « BAD continuera à déployer ses efforts pour appuyer les projets présents et à venir, a souligné le Représentant-pays de la BAD.

Parallèlement, ce projet devait aussi permettre de lancer les études sur l’axe routier Mongata-Equateur. Il est attendu des effets d’entrainements en termes de réhabilitation des infrastructures scolaires, sanitaires et bien d’autres.

A l’instar d’autres bénéficiaires du projet, le Gouverneur du Kwilu, ITSUNDALA Willy, a exprimé sa gratitude vis-à-vis du Gouvernement congolais et de la Banque Africaine de Développement pour la réhabilitation de la route N’Djili-Batshamba.

La RD Congo a besoin de bonnes routes pour garantir non seulement son intégration socioéconomique mais aussi assurer la liaison entre les centres de production et ceux de consommation.   

Print Friendly, PDF & Email