CONFERENCE SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE COP21 DE PARIS: Initiative CAFI pour la préservation des forets du bassin du Congo, la RDC à la tête de pays bénéficiaires !

En marge de travaux de la COP 21 qui se sont tenus au Bourget en France, un Side Event a été organisé sur l’Initiative CAFI. La République Démocratique du Congo, à travers

Finances : Réunion d’évaluation du Comité d’orientation de suivi de la mise en œuvre du contrat de désendettement et de développement, C2D

L’Ambassadeur de France et le Vice-Ministre des Finances, faisant l’intérim du Ministre des Finances en mission ont passé en revue les projets financés dans le cadre de la mise en œuvre du

Assemblée Nationale : Le Ministre des Finances Henri YAV MULANG présente deux projets de lois à la représentation nationale.

Kinshasa, le 05 novembre 2015, Le Ministre des Finances a soumis 2 textes de loi à l’assemblée Nationale. Le premier texte de loi porte ratification de la Convention Internationale amendée pour la

 

CONFERENCE SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE COP21 DE PARIS: Initiative CAFI pour la préservation des forets du bassin du Congo, la RDC à la tête de pays bénéficiaires !

DSC_7578En marge de travaux de la COP 21 qui se sont tenus au Bourget en France, un Side Event a été organisé sur l’Initiative CAFI. La République Démocratique du Congo, à travers le Ministre des Finances Henri YAV MULANG et son collègue de l’Environnement Robert BOPOLO, a salué l’engagement pris par les bailleurs des fonds bilatéraux notamment l’Union européenne, la Norvège, la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, regroupés au sein de l’Initiative Forets d’Afrique Centrale, CAFI, pour financer la gestion durable des forêts de l’Afrique centrale dans le cadre du mécanisme REED+, Réduction des émissions dues à la  déforestation et à la dégradation des forets.

Finances : Réunion d’évaluation du Comité d’orientation de suivi de la mise en œuvre du contrat de désendettement et de développement, C2D

DSC_7338

DSC_7338L’Ambassadeur de France et le Vice-Ministre des Finances, faisant l’intérim du Ministre des Finances en mission ont passé en revue les projets financés dans le cadre de la mise en œuvre du contrat de désendettement et de développement et de développement (COS-C2D). Participant également à cette rencontre d’évaluation les représentants de la société civile. 

Assemblée Nationale : Le Ministre des Finances Henri YAV MULANG présente deux projets de lois à la représentation nationale.

DSC_3608

DSC_3608Kinshasa, le 05 novembre 2015,
Le Ministre des Finances a soumis 2 textes de loi à l’assemblée Nationale. Le premier texte de loi porte ratification de la Convention Internationale amendée pour la simplification et l’harmonisation des régimes douaniers, dite Convention de Kyoto Révisée, et le deuxième texte de loi concerne la ratification de l’accord de financement conclu avec la Banque Mondiale au titre du Projet de développement du système de santé pour améliorer les résultats relatifs à la santé maternelle et infantile (PDSS).

REDDITION DES COMPTES 2014 : TRADITION RESPECTEE A L’ASSEMBLEE NATIONALE PAR LE MINISTRE DES FINANCES, HENRI YAV MULANG.

DSC_3608

DSC_3919Respectant le principe de continuité de service publique, le Ministre des Finances, Henri YAV MULANG, a présenté lundi 19 octobre 2015 à l’Assemblée Nationale, le projet de la loi portant Reddition des Comptes du Budget du pouvoir central pour l’exercice 2014.

Conformément à la Constitution de la République et par souci de transparence dans la gestion des affaires de l’Etat, à la fin de chaque exercice budgétaire, le Gouvernement de la République à travers le Ministre des Finances est appelé à présenter à l’autorité budgétaire, la situation des comptes en termes de recettes et des dépenses tels qu’utilisés par l’Exécutif national.

La RDC bénéficie de 250 Millions de dollars pour la préservation des forêts

CAFI-logo

CAFI-logoDans le cadre de l’Initiative Forêt d’Afrique Centrale (CAFI), la République Démocratique du Congo a bénéficié d’un financement de 250.000.000 de dollars américains, sur un total de 1 milliard de dollars US sollicités.

Assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale : Participation de la RDC au séminaire sur la situation économique récente de la région Afrique.

DSC_3265

DSC_3265Le ralentissement de la croissance économique mondiale et africaine provoquée par la baisse des cours des matières premières principalement le cuivre et le pétrole, a fait l’objet des analyses entre panélistes de la Banque Mondiale et les délégués de différents pays du monde, invités aux assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale à Lima au Pérou.